Obtenez jusqu'à 3000 € pour créer un compost de quartier !
fr - nl
La gestion des pelouses

Un vrai été belge fait pousser votre pelouse ! Pluie, pluie, soleil, pluie... Dans le compost, ces tontes de pelouses ne sont pas génial. Que faire ? WORMS vous donne déjà quelques astuces !

Les tontes de pelouse sont généralement des matières vertes à traiter en grandes quantités. Elles figurent parmi les matières les plus difficiles à composter car, peu structurées, riches en eau et en azote, elles se tassent rapidement et empêchent une bonne circulation de l’air. Mal compostées, elles sont souvent à l’origine de mauvaises odeurs. Un grand tas d’herbe risque même de polluer le sol et la nappe phréatique à cause d’un liquide (lixiviat) qui risquerait de s’écouler suite au pourrissement des tontes, ce qui est loin d’être comparable au compostage. Mais il ne s’agit pas d’une fatalité. Plusieurs astuces existent :


Que peut-on faire des tontes de pelouse en cas de trop grandes quantités?

● Planter plus de fleurs et arbustes au jardin afin de réduire la quantité de déchets de tonte (réduire la surface de pelouse).
● Laisser l’herbe sur place (= l’herbicyclage). Ce processus permet de restituer la matière organique au sol, de lui faire perdre son acidité et de freiner la prolifération des mousses. Pas très joli au début, mais vous évitez de devoir recourir à des engrais !
● Des tondeuses spéciales sont conçues pour couper l’herbe au plus fin et la pulvériser sur le terrain. Ce sont des tondeuses «mulcheuses» ou «gyro-broyeuses». Mais il est possible de se contenter d’une bonne tondeuse classique. Dans ce cas, tondez au maximum tous les cinq jours en période de forte croissance.
● Mulching : Utiliser l’herbe coupée comme paillis au pied des plantes au jardin. Dans le potager, vous pourriez également épandre les déchets de tonte en paillage. Elle servira de nutrition pour le sol et empêchera les mauvaises herbes de pousser en leur privant d’une partie de la lumière.

Attention : Dans le potager, évitez d’épandre les tontes en semence ! Faites plutôt plaisir aux poules en leur donnant les tontes en semence, elles en raffolent !


Si vous décidez de composter les tontes qui vous restent, voici quelques conseils :

● Etant peu structurées, mélangez toujours les tontes de pelouse avec des matières «brunes» (feuilles mortes, fines tailles de haie, paille, carton, etc.). Ce mélange sera d’autant plus facile à réaliser hors de la compostière et tout de suite après la tonte.
● Mettez le gazon en fine couche dans la compostière (3-4 cm).
● Eventuellement laissez sécher sur place l’herbe coupée pour que l’humidité s’évapore. C'est ce qu’on appelle le pré-fanage. Ensuite, vous incorporez l’herbe au compost.
● Eventuellement mélangez les tontes avec de la vieille terre (en cas des maladies, l’échauffement du compost permet de la stériliser).


Veillez toujours à bien appliquer les trois règles de bases pour obtenir un bon compost :

- Une mélange équilibré des matières (Rapport C/N) : Matière brune = C = dure et sèche / Matière verte = N = molle et humide
- L’aération
- L’humidité


Protégez l'environnement urbain et les abeilles avec Apis Bruoc Sella et lisez leur geste du mois : Tondre sa pelouse, mais pas n'importe comment !




Sources: WORMS asbl, Ken Thompson, Comité Jean Pain, Lili Michaud.