Obtenez jusqu'à 3000 € pour créer un compost de quartier !
fr - nl
Les produits du vermicompostage

Avec votre vermicompostière vous pouvez récupérer deux types d'engrais : un liquide (le percolat) et un solide (le vermicompost).


Voyons comment les récolter et les utiliser correctement !


Comment récolter le percolat d’une vermicompostière ?

Le percolat (jus du compost) se récupère facilement en vidant le contenu de votre bac « réservoir ». A l’aide d’un entonnoir, mettez le percolat en bouteille mais veillez à le laisser aérer car c'est un milieu vivant. Sans air la matière va fermenter et des odeurs nauséabondes risquent d'être très gênantes.

Utilisez le percolat dilué avec de l’eau (1/10 = 1l de percolat pour 10l d’eau), pour arroser vos plantes. C’est un très bon engrais naturel riche en azote.


Comment récolter le compost d’une vermicompostière ?


Le compost se récupère facilement, grâce au phénomène de migration des vers.

Lorsque votre bac est bien rempli et que la matière est bien décomposée (de 6 à 12 mois), il suffit de mettre votre matière fraîche dans le bac supérieur (le troisième). En alimentant désormais ce bac-ci, petit à petit, vos vers entameront une migration vers le bac supérieur, où se trouve dés lors la nourriture.

N’hésitez pas à les aider en transférant une petite portion de matière et de vers lors de la mise en migration. Essayez de reproduire un nouveau démarrage (kit de démarrage) à l’aide de votre vermicompost et le reste se fera tout seul. En quelques semaines, tous les vers auront migré vers le bac supérieur!

Vérifiez que la majorité des vers se retrouvent dans le nouveau bac et ensuite faites sécher à l’air libre le compost récolté.

Tamisez-le éventuellement.


Attention : le compost obtenu en vermicompostière est différent d’un compost « traditionnel ». Il sera beaucoup plus riche en azote.